Définir l'habitat léger - Étude Habitat Léger
Ce dimanche 13 mai à Barvaux
( L’horaire précis sera communiqué aux inscrit.e.s)

8 gw
Suite à l'étude que nous avons menée avec Habitat & Participation pour la Région wallonne en partenariat avec l'UCL, Saint Louis, le collectif Halé, le RWDH, Solidarités Nouvelles et les gens du Voyage, nous organisions une réunion pour travailler sur une définition et des critères de salubrité.

Cette réunion s'adressait exclusivement aux personnes qui habitent ou ont habité en Habitat léger, c'est-à-dire en "construction de légère emprise au sol, destinée à la résidence, parfois démontable, parfois auto-produite, sans ou avec peu d'étage, sans ou avec peu de fondations. Les formes y sont diversifiées : roulottes, caravanes, yourtes, chalets et autres constructions en bois, paille et terre crue, dômes, etc."

L'objet de la réunion (sur toute la journée) était – à ce
stade de l’étude – de voir si nous étions déjà en capacité d'avancer au niveau d'une définition juridique de l'habitat léger ainsi que sur la question des critères de salubrité. En effet, même si cette étude n'était pas terminée, le Cabinet de la Ministre Valérie De Bue (ministre du Logement) nous proposait d'avancer sur ces 2 questions afin de faire évoluer le cadre juridique actuel. À l'issue de cette journée, les participants devaient soit avoir arrêté des propositions concrètes, soit avoir décidé qu'il faut attendre la fin de l’ét9 vude (prévue fin 2018) pour pouvoir répondre à ces questions.


Comme nous voulions "coller" au plus près des réalités de terrain pour ce travail, nous avoins besoin que les participants soient exclusivement des personnes qui résident ou ont résidé en habitat léger, pour que leur vision, leurs avis soient ceux qui vont nourrir les éventuelles modifications législatives.

Nous remercions tout particulièrement le collectif « Les Damoclès » pour l’accueil du Focus Groupe ainsi que la Ligue des Familles et le Miroir Vagabond asbl.

Un grand merci aussi à la DGO4 qui a collaboré activement à l'étude.



facebook black x48

© Réseau Brabançon pour le Droit au Logement - admin